Combien de temps vais-je mettre pour apprendre la langue ?

C’est l’une des questions que j’entends le plus souvent !
Vaste sujet que tous les professionnels de l’éducation et les apprenants abordent…
La réponse va vous décevoir….ça dépend !

 

Quelles variables prendre en compte ?

Nous distinguons 3 axes:

1) l’environnement d’apprentissage

Le contexte
  • Parlez-vous la langue quand vous êtes hors de la classe de formation ?
  • Est-ce une formation en face-à-face? en elearning ? Etes-vous dans un groupe de 35 personnes de niveaux différents ou un groupe de 4 avec les mêmes objectifs? ..et oui! les modalités jouent un rôle essentiel!
  • Êtes-vous dans un pays où la langue est présente?
  • Est-ce votre première langue ou la 10ème langue étrangère que vous apprenez ? C’est bien connu, plus on apprend de langues, plus il est aisé d’en apprendre d’autres!
La méthodologie utilisée
  • Quelle est l’approche utilisée ? approche communicative, approche lexicale ? Vous convient-elle ?
  • Comment enseigne le formateur ?  (Réactivité, enthousiasme, capacité à motiver les troupes….)
  • Quelle est l’intensité du programme ? La régularité et la fréquence sont des éléments clés de l’apprentissage. En témoigne la courbe de l’oubli !! si trop de temps se passe entre les leçons, l’apprenant oublie au fur et à mesure ses acquis !
  • Quelle est la dynamique de groupe ? En effet, la bienveillance du groupe, l’écoute, l’effervescence, la qualité du travail en équipe sont également des facteurs importants de l’apprentissage
  • Quelles sont les ressources et comment y a-t-on accès ? Il est facile de nos jours pour les apprenants d’avoir accès à un panel de ressources pour apprendre la langue. Cela permet une exposition à la langue régulière et peut être motivant. Encore faut-il savoir les trouver et les utiliser !

 

2) Vous!

Ce paramètre prend en compte les facteurs « naturels » et sociétaux de chaque apprenant (aptitudes innées, subjectivité sociétale, motivation, personnalité).!

Age et genre

La vitesse d’apprentissage n’est pas la même selon votre âge et l’âge auquel vous avez commencé. Pour le genre, la question est également liée à la nature de la langue étudiée et comment l’apprentissage de cette langue est perçue dans votre pays.

Préjugés sur l’apprentissage de la langue

Cela peut être de l’ordre de la conception subjective que vous vous faites de la langue :

« Le Russe est une langue difficile à apprendre ! » ;

ou des pré-requis que VOUS estimez nécessaires pour l’apprentissage

« Je dois d’abord connaitre la grammaire avant de faire une phrase. » « Si je n’ai pas un accent parfait, je préfère ne pas parler »

C’est d’ailleurs en partie pour cela que les enfants apprennent facilement: ils sont moins de préjugés!

Affect et émotions

Sérénité vs anxiété, confiance en soi, estime de soi…toutes ces émotions, propres à chacun, sont des paramètres importants pour l’apprentissage

Objectifs d’apprentissage déterminés

Avoir un objectif clair, atteignable, mesurable et utilisable en dehors de la classe. Les études montrent que les apprenants sont plus motivés lorsqu’ils se voient ou s’imaginent utiliser leurs acquis en situation réelle.

Langue maternelle

L’influence de la langue maternelle est également un facteur important et notamment sa proximité à la langue cible. Cet éloignement se distingue par plusieurs aspects : phonologie, écriture et graphèmes, syntaxe, étymologie, articulation du discours…ceci est d’autant plus vrai que les niveaux sont bas !

Background éducatif

L’importance de l’influence de la langue maternelle est à mettre en corrélation avec le degré d’études de l’apprenant. En effet, plus l’apprenant est instruit, plus il est aisé pour lui d’apprendre une langue éloignée de sa langue maternelle.

 

3)Les objectifs

Des objectifs clairement définis permettent des stratégies pédagogiques ciblées et efficaces :

Exemple : 

Vous voulez apprendre la langue pour voyager : vous allez apprendre en premier le vocabulaire lié aux hébergements, aux directions géographiques, apprendre à commander dans un restaurant etc… ce qui sera différent d’un cadre qui a besoin de préparer un RDV professionnel!

Chacun de ces objectifs cible des apprentissages fonctionnels différents (= ce que je suis capable de faire) qui vont déplacer les curseurs des niveaux de langue en fonction des contextes.

Exemple :

Pablo est étudiant en master 2, il maitrise l’anglais au niveau B2 en écrit académique pour rédiger son mémoire mais il est A2 pour commander une pizza par téléphone..

 

Quand peut-on dire que la langue est acquise ?

 

Il est compliqué de déterminer à partir de quand on a appris la langue. Sur quels critères se baser ?

Tout d’abord il y a l’apprentissage des 4 compétences fondamentales : production orale et écrite, réception orale et écrite.

Il y a également les compétences fonctionnelles (et particulièrement liées aux aptitudes de l’apprenant):

  • Linguistique (grammaire, vocabulaire, phonologie)
  • Sociolinguistique (adaptation du registre de langue, politesse…)
  • Pragmatique (cohérence, articulation du discours, argumentation) …

Toutes ces compétences s’acquièrent à des moments différents selon les apprenants et leur histoire.

 

Nombre d’heures de cours nécessaires en THÉORIE

Plus on monte, plus le nombre d’heures de formation pour passer d’un niveau à l’autre sera important.

Pourquoi?

Parce que les niveaux avancés utilisent des nuances subtiles qui sont plus difficiles à percevoir et intégrer, une syntaxe complexe. Parce qu’apprendre 100 mots nouveaux pour un débutant aura une incidence élevée sur sa capacité à communiquer alors que quelqu’un qui maitrise la langue de façon fluide ne fera qu’étoffer son vocabulaire.

Exemple: adultes dans un contexte favorable (L1 proche de la langue cible avec beaucoup de motivation, des ressources pertinentes et un formateur chevronné)

Nombre d’heures de formation pour atteindre le niveau supérieurNombre d’heures de formation cumulées depuis le niveau débutant
C2 4001030-1450
C1300730-1050
B2180-260530-750
B1160-240350-490
A2100-150190-250
A190-10090-100

 

Source: http://www.cambridge.org/elt/blog/wp-content/uploads/2018/10/How-long-does-it-take-to-learn-a-foreign-language.pdf